Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2019 3 24 /07 /juillet /2019 18:05
Juillet 2019 Congrès Mondial des Sourds à Paris

Le savez-vous ?

En ce moment a lieu le Congrès Mondial des Sourds à Paris au palais des congrès de la Porte Maillot.

Il est organisé par la Fédération Mondiale des Sourds (FMS) et la Fédération Nationale des Sourds de France FNSF

https://www.wfdcongress2019.org/fr/organisateurs/67

 

Le thème des échanges et des conférences : LE DROIT A LA LANGUE DES SIGNES POUR TOUS.

Mardi 23 juillet, le congrès a été ouvert par des interventions de membres de l'ONU, de l'UNICEF, de l'International Disability Alliance (IDA) http://www.internationaldisabilityalliance.org/, de la secrétaire d'Etat au Handicap Sophie Cluzel et de la maire de Paris Anne Hidalgo, qui s'est exprimée en LSF.

 

Plus de 2000 personnes sont rassemblées pour ce congrès, venues de plus de 130 pays du monde.

Un événement exceptionnel qui se terminera samedi 27 juillet.

 

Une affirmation commune aussi : la langue des signes est une langue, une véritable langue, et tous doivent pouvoir y avoir accès, notamment les enfants sourds dès leur plus jeune âge.

Selon la Fédération mondiale des sourds, il existe environ 72 millions de personnes sourdes dans le monde et 80% d'entre elles vivent dans des pays en développement.

Elles utilisent collectivement plus de 300 langues des signes différentes. Il s’agit de langues naturelles à part entière, structurellement distinctes des langues parlées. Une langue des signes internationale (LSI) - considérée comme un pidgin de langue des signes - est également utilisée lors de réunions entre groupes de différents pays ou de manière plus informelle lors de voyages.

La Convention relative aux droits des personnes handicapées reconnaît l’égalité entre les langues des signes et les langues parlées et engage les États parties à en faciliter le recours et l'apprentissage.

Dans l’objectif de promouvoir l'identité linguistique de la communauté sourde et de sensibiliser l’opinion publique à l’importance des langues des signes pour la pleine réalisation de ses droits fondamentaux, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 23 septembre Journée internationale des langues des signes. Dans sa résolution 72/161 elle met l’accent sur la nécessité de préserver les langues des signes en tant qu’éléments essentiels de la diversité linguistique et culturelle à l’échelle mondiale et de favoriser l’accès aux services et à une éducation de qualité dans ces langues.

Elle insiste notamment sur le principe de « Rien de ce qui nous concerne ne peut se faire sans nous », faisant référence à l’implication des communautés de personnes sourdes dans les activités qui les concernent.

Dans cette résolution l'ONU proclame

1)      Le 23 septembre Journée internationale des langues des signes, qui sera célébrée chaque année à compter de 2018, afin de mieux sensibiliser à l’importance des langues des signes pour la pleine réalisation des droits fondamentaux des personnes sourdes

2)      Invite tous les États Membres, les organismes compétents du système des Nations Unies et les autres organisations internationales, ainsi que la société civile, y compris les organisations non gouvernementales et le secteur privé, à célébrer comme il se doit la Journée internationale des langues des signes, afin de sensibiliser l’opinion publique à celles-ci

3)      Encourage les États Membres à prendre des mesures pour sensibiliser l’ensemble des composantes de la société aux langues des signes;

Et dans son Observation générale no 6 (2018), Adoptée par le Comité à sa dix-neuvième session (14 février-9 mars 2018). il est écrit :

« Afin de garantir aux enfants sourds l’égalité et la non-discrimination dans les structures éducatives, il convient de mettre en place des environnements d’apprentissage en langue des signes et de présenter des exemples d’élèves et d’adultes sourds à émuler. Le manque de compétences en langue des signes des enseignants d’enfants sourds et les environnements scolaires inaccessibles, qui ont pour effet d’exclure les enfants sourds, sont considérés comme discriminatoires. »

https://tbinternet.ohchr.org/_layouts/15/treatybodyexternal/Download.aspx?symbolno=CRPD/C/GC/6&Lang=en

 

Alors plus que jamais il est essentiel que l’Etat français mette tout en œuvre pour que les bébés sourds puissent avoir accès à la LSF, pour que nous, leurs parents, nous puissions avoir également un accès facilité à une formation en LSF, par des cours gratuits et des congés exceptionnels pour suivre ces cours.

Il en va des droits humains, depuis 10 ans que j’ai appris la surdité de mon fils, je rêve d’une France où, pour les sourds aussi ce pays sera celui de la Liberté, liberté d’être, L’Egalité, égalité des droits et des chances, et la Fraternité.

Le droit d'être sourd et d'avoir une langue signée et non vocale.

Le droit d'apprendre dans cette langue dans les écoles de la République.

 

 

Allez faire un tour au palais des congrès et vous verrez des femmes, hommes, des êtres debout, fiers de leur langue, fiers d’être Sourds.

 

Juillet 2019 Congrès Mondial des Sourds à Paris

Partager cet article

Repost0
Published by catherine Vella