Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de catherine Vella
L'histoire d'amour avec notre petit garçon sourd et notre parcours dans cette histoire, de l'annonce de la surdité à aujourd'hui.

STAGE DE 3è

catherine Vella
STAGE DE 3è

Selon l’Education Nationale

« Le stage de 3e donne à l'élève l'occasion de découvrir le monde économique et professionnel, de se confronter aux réalités concrètes du travail et de préciser son projet d'orientation. »

Vincent est sourd, nous habitons Montreuil dans le 93, il a 15 ans, il est en 3e. Il s’exprime en Langue des Signes.

Il a un vrai projet professionnel, il adore l’histoire et les Musées

En septembre il a rencontré l’équipe d’un musée de Montreuil et a souhaité y faire son stage de 3e.

Il est dans un collège en Seine et Marne. Son parcours scolaire est suivi par un SSEFS (Services de Soutien à l'Education Familiale et à la Scolarisation) qui met des interprètes pour les élèves sourds dans les cours.

Lundi 14 février il a donc commencé son stage de 3è au Musée, un mail m’avait informé qu’une interface serait là.

En fait, cette personne n’a été présente que le lundi , le reste de la semaine pas de possibilité de communiquer aisément avec le personnel du musée qui l’accueillait, aucun accompagnement.

Et malgré mes mails, aucune nouvelle ni du SSEFS.

Vincent participe depuis qu’il a 7 ans aux colonies organisées par la ville de Montreuil, avec un animateur qui maîtrise la LSF.

Durant tout son parcours en élémentaire il a été au centre de loisirs de notre quartier, toujours accompagné d’un animateur qui maitrisait la LSF.

Au collège il est en inclusion avec interprète.

Il est donc habitué à évoluer au milieu de personnes qui entendent et il met toute son énergie à s’adapter.

Donc il a découvert le monde du travail, dans le silence et la solitude !

Une chance : l’équipe du Musée, aussi choquée que nous de la situation, a, elle aussi, développé des trésors d’inventivité pour faire passer les informations et pour que cette semaine se passe le mieux possible.

Une chance, la mairie de Montreuil a mis à disposition un interprète en LSF le dernier après-midi du stage pour en faire le bilan avec l’équipe du musée.

Mais franchement quelle honte !

Mais comment une responsable du SSEFS peut m’affirmer au téléphone que ce non accompagnement est un bien pour Vincent ?

Ce système l’a plongé dans l’océan du monde du travail et a attendu de voir s’il arrivait à nager ou s’il coulait !

Je ne pense pas que le but du stage d’observation en classe de 3è soit celui-là !

Quelle honte !

Nous sommes très fiers de notre fils qui a su s’en sortir malgré tout et que cela ne l’a pas dégouté. Il continue à vouloir trouver sa place dans cette société, malgré tout, bravo à lui mais honte à ces adultes qui se disent responsables, qui se disent accompagnants mais qui ont détourné le regard dans un silence assourdissant pendant ces 4 dernières  journées de stages.

L’AGEFIPH aurait pu financer l’accompagnement pendant le stage si le problème était financier, mais personne ne nous en a parlé et nous a proposé de constituer un dossier !

Alors que nous sommes censés être accompagnés par un SSEFS (Services de Soutien à l'Education Familiale et à la Scolarisation) !

Encore une fois nous sommes en colère, très en colère car notre fils est volontaire, mais le système actuel ne sert qu’à l’empêcher d’avancer, preuve encore que le handicap c’est bien la société qui l’impose à nos enfants !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
RSS Contact