Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 04:41

 

Un enfant sourd c’est un enfant normal qui n’entend pas, évident direz-vous mais pas tant que cela.

 

Les lobbies médicaux et prothétiques  vendent aux médias, aux parents et à l’opinion publique leur matériel comme des panacées alors qu’ils ne sont certains de rien et qu'ils ne considèrent que l'oreille des enfants sourds pas la totalité de son être, de ce qu'il est. ils ne pensent u'à ce qu'il n'est pas !

 

Quel message vous ont-ils envoyé via articles de journaux et publicité ? La surdité peut se réparer, et on doit la réparer à tout prix !

Mais, un enfant sourd est sourd pour toute sa vie, et en quoi cela vous gène-t-il ?

 

Un enfant sourd c’est un enfant normal qui n’entend pas ; Son cerveau n’a aucun problème, il réfléchit et pense comme tous les enfants de son âge. Il se pose les mêmes questions, il a les mêmes curiosités, Il ressent les mêmes émotions et grandit comme tous les autres enfants de son âge

 

Cela veut dire que tout ce qui se passe autour de lui il peut le comprendre avec ses yeux.

Ces yeux captent tout, sont à l’affut de la moindre information.

Vos visages, vos expressions, votre manière de bouger avec votre corps, tout pour lui est source d’information.

Est-ce d’être ainsi observé qui vous gêne tant ?

 

Un enfant sourd montre du doigt, hé oui, il n’est pas mal élevé, il s’exprime avec son corps

 

Un enfant sourd va vous tapoter l’épaule, il n’est pas violent, il vous appelle.

 

Lorsque l’enfant sourd est élevé dans une langue qui lui permet très tôt de s’exprimer, il se développe tout à fait normalement et acquière les mêmes compétences que ses camarades du même âge qui entendent.

 

Mais sans langue de communication qu’il peut pratiquer, c’est l’isolement et la solitude.

Les copains : il peut jouer avec eux sans parole bien sûr mais avez-vous remarqué comme très tôt les enfants organisent des jeux en se parlant pour inventer ensemble les règles et les histoires.

Alors les enfants qui entendent peuvent jouer avec un enfant sourd mais pour cela ils ont besoin qu’on leur donne quelques mots et quelques pistes pour comprendre.

Sans langue et sans copains avec qui communiquer, la journée de l’enfant sourd est une suite de moments inquiétants dont il ne comprend que peu de chose et où il ne peut rien exprimer, l’angoisse monte, comme il est intelligent, il complète ce qu’il voit par ses propres raisonnements mais essayez, coupez le son d’un film et vous aurez vite compris que vous avez très mal compris l’intrigue ! ! !

En fin de journée, l’enfant est stressé et fatigué ! Il se met en colère, il pique des crises, il n’est pas caractériel et n’a aucun handicap associé, il est juste épuisé et frustré !

 

Et l’enfant sourd en LSF depuis sa naissance grandit, en harmonie avec lui-même, pose des questions sur le monde, apprend et acquière de multiples compétences.

Pourquoi avoir peur de lui ou d’elle, il est comme vous, juste son mode de communication est différent.

Il est très curieux du monde, Aurelie, 20 ans part 3 mois en Inde, seule, sac au dos, pour rencontrer les gens de ce pays, puis en Afrique. Soraya, elle a choisi le Japon.

Qu’est ce qui diffère entre ces deux jeunes filles et vos enfants de 20 ans qui entendent ?

 

Je vous demande d’accepter les sourd comme des être entier, avec leurs compétences qui peuvent être égales ou supérieures aux vôtres, n’en prenez pas ombrage !

Avec leurs défauts aussi, humains, rien que des être humains !

 

Je vous demande de regarder la langue des signes comme une vraie langue, avec tout ce que cela comporte de richesse et de complexité.

 

Je vous demande d’essayer de ne pas participer à la discrimination, un sourd, même appareillé, a besoin que vous le regardiez quand vous lui parler, que vous exprimiez aussi avec votre corps et votre  visage vos émotions.

 

Un petit effort face a des gens, les sourds enfants et adultes, qui en font beaucoup, un petit pas qui permettrait qu’ils deviennent enfin des citoyens dans un pays où la démocratie les a oublié depuis longtemps, où liberté, égalité et fraternité n’ont jamais rien voulu dire dans leurs vies !

 

Pendant 5 minutes, mettez vous à leur place, pensez le monde sans vos oreilles, cherchez les sous-titres dans les films, à la télé, les informations visuelles dans les administrations, etc . . .

Les médias les oublient parce qu’ils ne parlent pas, joli paradoxe ! ! !

Ne faites pas comme eux !

Un enfant sourd a besoin d’une éducation de qualité, il a besoin que nous, les adultes, nous ayons des ambitions pour lui, il a besoin d'une scolarit qu’il puisse suivre dans le confort, sinon, impossible de se concentrer et d’apprendre !

Un adulte sourd a juste besoin d’être un individu respecté ! Il a juste besoin que les droits de l'homme et du citoyen ce soit aussi pour lui !
Est ce si difficile pour lui de reconnaitre ses nombreuses compétences sans discrimination ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by catherine Vella - dans notre histoire
commenter cet article

commentaires

béa 26/01/2014 17:20

Rien a dire tout est dit MERCI

Sylvie 21/04/2011 23:04


A vrai dire ça doit bien faire une heure que je suis en train de lire votre blog.

J'ai vécu la situation inverse, je suis fille de sourds signants. Et je me suis posée des tas et des tas de questions sur la surdité, sur la leur, sur celles de leurs amis. Il m'a fallu des années
avant de comprendre que chaque surdité était différente. Aujourd'hui encore je découvre des choses.

Il y a un point sur lequel je suis d'accord avec vous, les médecins ne sont là QUE pour soigner (mais comment "soigner" un sourd puisqu'il n'est pas malade ?) et les audioprothésistes profitent
très largement de la situation !!

Pendant toute ma jeunesse, à l'école, j'ai du expliquer pourquoi, comment et répondre parfois aux questions idiotes de parents ignorants "Ah bon les sourds peuvent faire des enfants ?" - "Ah bon
les sourds peuvent conduire ?"

Ce qui effraie les "entendants" (je mets des guillemets car je connais des sourds qui entendent beaucoup mieux avec le coeur que les entendants avec leurs oreilles)c'est le son qui sort de la
bouche d'un sourd, et moi de leur expliquer la terrible logique "si tu n'entends pas le son tu ne peux pas le reproduire"

Aujourd'hui, je suis interprète en LSF, j'utilise tous les jours le cadeau que mes parents m'ont fait de pouvoir m'exprimer avec mon corps, avec mes yeux, avec mes mains. Tous les jours je me bats
contre les idées reçues.

Je connais des tas de personnes sourdes, et effectivement ça suffit de bafouer leur droit d'être humain. Pendant des années elles ont été enfermées dans des placards, mise de côté avec le fameux
"t'inquiète pas je t'expliquerai plus tard", si explication il y a.

Je pourrais vous écrire pendant des heures tellement j'en ai à dire. Mais je vais arrêter là mes songes et vous souhaitez une bonne continuation dans votre combat contre l'ignorance.

Cordialement,
Sylvie